Paris Plage, où la politique de la dépense somptuaire plutôt que la politique du logement social

Paris Plage, ou la politique de la dépense somptuaire plutôt que la politique du logement social!

Sous le métro aérien, des SDF ont posé leur camp. La publicité de Paris Plage également

 

 

 

 

 

 
Sous le métro aérien, des SDF ont posé leur camp.
La publicité de Paris Plage également

Paris s’est vidé de ses habitants.Paris s’est rempli du sable de sa « plage », à grands frais.

Mais depuis quelques mois j’observe le nombre croissant de familles sans domicile qui vivent à même le trottoir, qui ont la rue pour appartement, le square pour salon. Sous le métro aérien, des SDF ont posé leur camp. La publicité de Paris Plage également.

Dépenses inutiles et politique du logement social inexistante : Alors que la Mairie de Paris dépense des sommes indécentes pour permettre aux parisiens de bronzer gratuitement sur des transats ou se rafraîchir, je ne peux m’empêcher d’avoir mal à l’âme et me sentir sali d’une honte tenace en croisant ces familles, ces campements de SDF à même le sol, sur les trottoirs de ma ville.

Il s’agit parfois de cette famille qui vit à 4 devant l’Ecume des Pages, Bd St Germain, et qui installe ses draps la nuit tombée. Les enfants dorment sans connaître la protection d’un mur, d’une porte, d’un toit. L’un d’eux est nourisson… Je me rappelle que j’ai été étranger jadis. Et j’ai mal.

Il s’agit parfois de ce campement de SDF installé sous le métro aérien au carrefour de la Rue de Sèvres et du Bd Garibaldi. A 500 m à pieds du Ministère de la Santé !

Il s’agit parfois aussi de ces campements installés en bordure « verte » du périphérique, dans les émanations toxiques de nos pots d’échappement.

« Dans quel monde vuitton«  Il s’agit de tous ces « gueux » qui ne sont pas pris en compte par la politique sociale du gouvernement ou de la mairie (il paraît qu’ils sont copains comme cochon) pour préférer affecter des budgets publics à la détente des parisiens plutôt qu’au minimum sanitaire d’un logement d’urgence pour cette centaine de SDF qui s’éparpille dans la Capitale? Comment la « gauche » socialiste et environnementaliste pde Paris, au pouvoir depuis deux mandatures, plus de 15 ans, a pu laisser se développer ce peuple fantôme que plus personne ne voit tellement il nous fait honte?

Et pourtant, Paris dispose de terrains pour permettre un logement d’urgence, un habitat de transition, un toit pour ces enfants… Mais ne fait rien!

Cette honte devra bien un jour rejaillir sur ses responsables, cette équipe municipale sortante, au bilan essentiellement axé sur l’éviction des voitures et la dépense inutile…

2kismokton? Du petit peuple et de l’électeur. Faites cesser ce scandale!

 

L’Hétérophobie – nouveau Fascisme social?

Hétérophobie : le nouveau fascisme social?

Je protège tout de suite le terme, car j’ai l’impression qu’il va faire des petits :

Hétérophobie [Auteur : Ariel Dahan] L’hétérophobie est l’hostilité, explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de sexe différent. Cette hostilité relèverait de la peur, de la haine, de l’aversion ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l’hétérosexualité. Elle relève également d’une jalousie morbide à l’encontre des couples hétérosexuels en raison de la stérilité ontologique des couples homosexuels. L’hétérophobie englobe donc dans un même geste les préjugés sur l’homosexualité et l’hétérosexualité, ainsi qu’une volonté de vindicte discriminante envers les hétérosexuels. Au même titre que la xénophobie, le racisme, l’antisémitisme ou l’homophobie, l’hétérophobie paraît être une désignation de l’autre comme le mauvais contraire, inférieur, rétrograde ou anormal. L’hétérophobie, comme l’homophobie peut aller jusqu’à des actes de violence ou à des condamnation institutionnalisée. L’hétérophobie peut être de différentes origines : rejet des positions religieuses, refus des considérations cliniques (en médecine, en particulier en psychiatrie, en pédopsychiatrie et en psychologie), anthropologiques (au nom de la théorie des genres, théorie qui s’oppose à la différenciation des sexes) ou idéologiques (les mouvements politiques LGBT – Lesbien, Gay, Bi et Trans sont à la pointe du comportement hétérophobe), ou issue d’un besoin identitaire sexuel mal assumé.

Sociologie: Etat de Haine de l’autre, à raison de sa différence de genre et d’orientation sexuelle. L’hétérophobie relève d’un double problème : le refus de l’autre en tant que constituant nécessaire à l’évolution de la société, et le refus de l’autre en tant que légitime à revendiquer ses opinions sur la dualité nécessaire des genres et la nécessité de la mixité dans la parentalité. Ce double refus de l’identité de l’autre et de ses idées constitue une forme de fascisme. Le fait que ce fascisme soit mis à l’honneur par une minorité activiste de la société en fait un fascisme social ou sociétal particulièrement dangereux. Jurique 1: Par un jeu de miroir déformant, l’hétérophobie revendique l’application de la loi protégeant les minorités contre les discriminations raciales, religieuses ou sexuelles, et luttant contre l’incipation à la haîne raciale, religieuse ou sexuelle, pour la retourner contre les hétérosexuels en se revendiquant systématiquement victime d’un comportement homophobe. Ce phénomène, né aux USA, et que les commentateurs juridiques appellent le « Cry baby » relève d’une sociologie et d’une pénoménologie de la victimisation comme seul mode de pensée, et comme seule méthode dialectique. Méthode redoutablement dangereuse puisqu’elle interdit celui qui en est frappé de répondre ou de se justifier. Jurique 2: L’hétérophobie revendique, de manière discriminante, un « droit à l’enfant » dans des situations où la nature ne donne pas automatiquement accès à l’enfant, et dans des situations où la loi avait jusqu’à présent vocation à reconstituer une famille juridique complète au profit d’un enfant orphelin. En ce sens, l’hétérophobie oppose la volonté privatiste et égoïste de l’adulte en quête d’enfant à l’intérêt de l’enfant. Politique : Très proche de l’ultragauche, l’hétérophobie use des mêmes méthodes de dénigrement que les mouvements fascistes d’extrême-gauche ou les mouvements négationistes et anti-juif: le glissement sémantique et l’inversion des valeurs. L’oppresseur devient victime. Scientifique : L’hétérophobie est une contre-science qui vient contredire la réalité scientifique de la nécessité biologique et psychologique d’une altérité dans la parentalité. L’hétérophobie prône la destruction de la cellule familiale sexuée, pour la reconstruction d’une cellule familiale recomposée monoparentale ou biparentale monosexuée. Elle repose sur la fiction qu’il est possible de faire accroire à un enfant qu’il peut avoir légitimement deux parents d’un même sexe, alors qu’une telle situation est scientifiquement impossible dans la nature. Religieux : L’hétérophobie est très souvent liée à un rejet de la norme religieuse en matière de filiation et de constitution d’une famille. Dans certains cas, qui relèvent essentiellement de la psychiatrie, l’hétérophobie s’inscrit dans une souffrance réelle de l’individu hétérophobe liée au rejet de sa communauté religieuse, fondé sur l’orthodoxie de la règle religieuse qui, dans l’ensemble des religions monothéistes actuelles, revendique comme seul mode de relations sexuelles autorisées le mode hétérosexuel.

Hétérophobe: [Auteur : Ariel DAHAN] Adjectif: Qualifie une personne qui manifeste une hostilité particulièrement affichée à l’égard des hétérosexuels, du mode de vie hétérosexuel, et du comportement social des hétérosexuels. Généralement associé à une revendication de droits discriminants du droit commun ou d’un délitement social dans les reproductions sociales du couple, de la parentalité, du droit à l’adoption ou des méthodes de procréation. Etre hétérophobe suppose d’inverser la logique et la sémantique, pour qualifier l’hétérosexuel qui ne pense pas comme lui comme un « mauvais pensant », et nécessairement un « homophobe ». Nom commun: Personne qui manifeste de l’hostilité à l’égard des hétérosexuels ou de leur mode de vie ou de leur comportement social. L’Hétérophobe appelle au rejet et à la haine de tout signe d’hétérosexualité. IL appelle à une société hermaphrodite, ou pire, parthénogénétique. Son idéal reproductif serait la reproduction virginale par clonage. Tant que la science ne permet pas le clonage humain, et s’il faut recourir à une gamète d’un genre différent, mieux vaut la prendre avec des pincettes, la plonger dans l’azote liquide et la réinjecter à la seringue de 12. L’hétérophobe est identique à l’homophobe dans son comportement haineux.

http://2kismokton.blogcitoyen.fr/?p=382

2kismokton!

Deux mois à regarder le gouvernement agir, ça suffit!

Celà fait deux mois que je n’ai pas posté sur ce blog. Deux longs mois à regarder le gouvernement agir. Et à le laisser faire ses preuves. Après tout, écarté du pouvoir pendant 15 ans, la gauche avait du travail à faire pour se remettre au niveau!

Maintenant ça suffit. Il est temps de dire à quel point les idioties sont idiotes!

Je vais donc me remettre en mode critique.

Avec un plaisir non-dissimulé!

Nicolas Anelka et Didier Drogba ne seront bientôt plus payés au Shanghai Shenhua?


Une bonne claque au foot-business, qui devrait donner à  réfléchir aux « élites » sportives de France. Fallait-il quitter Chelseea pour une équipe de 20ème division? L’argent excuse-t’il tout?
Voilà  des salariés sur lesquels je ne pleurerais pas. J’en connais d’autres bien moins lottis..
Lire l’article au Huffington Post

Gaffe environnementale des Gendarmes en Guyane

Une gaffe environnementale sans précédédent! C’est ainsi que les officiels essayent de décrire les faits intervenus le vendredi 22 juin 2012:

6400 litres de carburant « illégal » saisis aux orpailleurs ont été brûlés par la gendarmerie à Régina, en Guyane. Les 32 fûts de 200 litres ont été posés sur une pirogue en milieu du cours d’eau, directement en face du village. Le problème, c’est que 6400 litres de carburant, c’est un feu incontrolable, qui génère une pollution environnementale hors norme, tant aérienne qu’aquatique.

Avec des conséquences dramatiques pour la santé des habitants du village, intoxiqués par les suies du feu.

Nuage des suies de combustion des 6400 litres de carburant brûlés vendredi 22 juin par les gendarmes à Régina (Guyane) (c) france-guyane.fr

 

Confrontés à ce feu anormal, les habitants de Régina ont appelé les sapeurs-pompiers qui n’ont rien pu faire, n’étant pas équipés pour intervenir sur des feux d’hydrocarbures.

Pire ! Le feu des gendarmes n’a pas consumé l’intégralité des hydrocarbures, qui ont fui et ont pollué le point de captage d’eau potable du village. Outre la pollution du fleuve.

Pourquoi un tel comportement de la part des forces de l’ordre? IL s’agirait localement d’une technique de gestion des saisies de carburant illégal. Le problème, c’est que ce carburant illégal … n’est pas conforme aux normes anti-pollution. Il s’agit donc d’un produit chimique potentiellement nocif, qui doit être retraité, ce qui génère un coût qui n’entre pas dans le budget de fonctionnement des gendarmes. Outre le fait qu’un tel incendie libère une quantité de suies et de microparticules hors norme.

2kismokton!

Le parquet a indiqué que des destructions par combustion sont parfois autorisées, mais jamais dans ces quantités jusqu’à présent.

Rappelons à l’Etat que le principe du « pollueur-payeur » s’applique également aux boulettes des autorités. Du travail pour les nouveaux ministres de l’environnement et de l’intérieur.

Le ministre des Français de l’Etranger. Normal?

En ces temps de disette, le Gouvernement Ayrault 1.0 qui était déjà bien lotti (34 ministres pairés, 17 hommes ayant les ministères régaliens, et 17 femmes se payant les ministères inutiles, sauf la très appréciée Taubira… ) a upgradé sa position, en passant à la version 1.1, qui pousse à 38 ministres tout aussi élégament appariés. (19 machos et 19 inutiles, sauf là encore Taubira).

« Normal »(c) ™ diriez-vous?

Après tout, en dépit de notre déficit abyssal, les exemples pléthoriques de réduction exemplaire des salaires (20 chefs d’entreprises publiques) justifient amplement qu’on se paye 4 ministères de mieux!

Et quels ministères:

Le ministère des Français de l’Etranger !
Waouh! que voilà un beau titre. Habituellement, le ministre des français de l’étranger, c’est … le ministre des Affaires Etrangères, qui exerce la tutelle sur les ambassadeurs et les consulats. Mais que nenni! Il fallait, comme à la belotte, faire une paire. Pour nommer un homme, nommons aussi une femme, et donnons lui un poste éminemment inutile. Voilà un ministre qui a autant d’attributions qu’un petit maire de province. Moins de 2 millions d’administrés.

Si je n’ai rien contre la sénatrice Hélène Conway, représentant des les Français de l’étranger, j’ai beaucoup contre la fonction inutile. Et je me rappelle qu’il n’y a pas un an, le PS avait largement conspué Sarkozy et Fillon pour avoir créé un Secrétariat d’Etat aux Français de l’Etranger.
On a cru entendre alors Benoit Hamon, évoquer un détournement de fonds publics à fins électoralistes. Une captation de voix indigne.

Mais c’est bien connu, les conneries faites par la droite n’en sont pas quand c’est la gauche qui les reprends.

2kismokton!

Celà me rappelle une camarade de fac (qui se reconnaîtra facilement) qui affirmait haut et fort que les gros mots, dans sa bouche, c’était pas vulgaire! Et mon cul!

Des mots dénués de sens – Montebourg v/s Merkel

Ce matin, Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif (comprendre liquidation de l’industrie?) s’en prenait vertement à Mme MERKEL, après que notre bon président François 2 (l’autre) ait eu achevé d’attaquer et critiquer l’Allemagne, pour miner l’axe Londres/Berlin/Rome.

Et notre grand minitre commis à la liquidation des industries de dire, parlant de Mme Merkel, qu’il ne fallait pas qu’elle adopta une politique idéologique.

Comme s’il y avait de l’idéologie dans l’affirmation faite par l’Allemagne qu’elle refuse un glissement de son budget!

Mais pour ce qui est de gouverner à l’idéologie, Montebourg parle sans penser. Peut-être même sans comprendre! Car quel est le seul parti en France qui a été capable, pour des raisons idéologiques, de promouvoir des politiques économiques mortifères?

– Les 35 heures, s’il s’agissait d’une idée de droite libérale, ont été dévoyées et imposées à tous par notre charmande Martine Aubry nationale. Même son père en fut tout retourné à l’époque. Et m’est avis qu’il en hocquette encor!
– La gestion de la ville de Paris depuis Delanoë est truffée d’idéologie (écologique essentiellement, il est vrai).
– Le retour à la retraîte à 60 ans, c’est également une position idéologique…

Vous pourriez développer à l’envie. Le PS ne vit, ne bouge, qu’autour de son idéologie. Et Montebourg a le culot d’appeler à penser sans idéologie?

2kismokton!

Un premier ministre « membré »?

lu dans la presse : Insolite. Le nom du Premier ministre embarrasse la presse arabophone…

Notre Président a effectivement beaucoup d’humour, pour avoir choisi comme Premier Ministre Jean-Marc Ayrault sans lui avoir demandé de changer de nom auparavant…

Pourquoi?

La signification arabe du vocable syllabique « Aïro » –  renvoie au membre masculin. Mais sans connotation respectueuse… Plutôt un terme vulgaire. Après Flamby, « tête de noeud »?.

Bon copain, Laurent Fabius, ministère des Affaires étrangères, a transmis à la presse la transcription officielle. L’option retenue : transcrire toutes les lettres de son nom comme si elles se prononçaient, y compris le L et le T.

Pour le monde arabe, notre premier ministre se prononcera « Hairaulte » ou « Ayraulte ».

Une manière comme une autre de changer de gouvernement…

Si seulement c’était aussi simple!!!!!

Une évasion sous le patronnage de Christiane Taubira, Garde des Sceaux

Lien

Christiane TAUBIRA a inoguré a merveille son portefeuille de Garde des « Sauts », en assistant à Bercy à un match de basket entre détenus et surveillants. Bonds et rebonds font la marque!

Le seul problème, c’est que, profitant de ce match, un détenu de l’équipe de basket de Fleury Mérogis a disparu…

2kismokton!

On pourrait croire à une plaisanterie. On espère que ce n’est pas la préfiguration d’une nouvelle politique de laxisme et d’élargissement des détenus … Ce serait « sot ».

http://www.metrofrance.com/paris/un-detenu-s-echappe-pendant-la-visite-de-christiane-taubira/mleu!iHjWfRuUFktRo/

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Evasion-en-marge-d-une-visite-de-Taubira-1093307/

Trève de plaisanterie, si le sport permet de s’évader, c’est surtout l’incurie des surveillants, pas fichus de compter leur troupeau, qui est à relever. La fille de l’air, nouveau sport national? S’il est accepté en olympique, on sera certainement sur le podium!!!