Différences philosophiques entre le Fouquet’s de Sarkozy et le Martinez de Benguigi: Lexicologie du PS

Lien

Petite information en passant http://www.dreuz.info/2012/05/ayrault-peut-etre-fier-de-sa-ministre-elle-descend-au-martinez-a-cannes/

Oui, la ministre (Ministre déléguée aux Français de l’étranger – ministre surnuméraire pour revendiquer la parité homme/femme au sein du gouvernement mais ministre tout de même) descend à Cannes au Martinez.

Mais personne ne le sait. Ou personne ne le dit…

Quel intérêt? Aucun. Nous sommes d’accord. Si ce n’est que l’hôtel Martinez est un symbole de Cannes, d’une ville dédiée à l’argent. S’il s’agissait du Ministre de la Culture, pendant le festival, on aurait pu l’accepter. Mais du Ministre des expatriés, sincèrement, quel intérêt?

Pourquoi en parler? De fait personne n’en parle, hormis quelques blogs médisants.

Mais si j’en parle, c’est à fin pédagogique. Pour parfaire mon dictionnaire du politiquement correct à la sauce PS.

Ainsi, le Fouquet’s c’est mal, parce que Nicolas Sarkozy y est allé. Mais le Martinez c’est bien, puisqu’un membre du gouvernement PS y va.
Même si le Martinez coûte « un peu » cher, à la suite ministérielle (le ministre, ses gardes du corps, sa suite…). Un peu plus que d’avoir privatisé le Fouquet’s.

Mais bien aidé par des médias complaisants, personne n’en parle. Et personne ne le sait. Ce qui ne ce sait pas ne peut pas se dire. Et ne fait pas mal…
Application onthologique du « pas vu pas pris ».

A bientôt pour une nouvelle explication du français parlé au PS.

2kismokton!

Pour partager :

Limites variables de la moralité politique au PS

Le Président François Hollande avait fait campagne sur le principe du non-cumul des mandats. Principe éminement vertueux, que le quidam naïf ne peut qu’applaudir comme signe d’une moralité politique sans faille.

Hélas, ces principes ne s’appliquent pas aux candidats du groupe PS/EELV.

Non-seulement Mme DUFLOT, ministre du premier gouvernement Hollande, postule pour un poste de député dans la 6ème circonscription de Paris, mais en plus elle y a été ingoblement parachutée au détriment du titulaire actuel, députée PS particulièrement méritante puisqu’elle a été élue à 69% des suffrages.

Oui, mais… Mme Duflot précise que, si elle est élue, elle préfère conserver son mandat de ministre, plutôt que son mandat de député, et qu’elle y renoncera au profit de sa suppléante, devenue « porte-ministre ».

Rien de vous choque dans cette mentalité? Outre qu’elle signifie clairement à ses élus qu’elle se moque bien de leur mandat et de la représentation nationale, voilà également une candidate qui n’a pas la force d’être élue par elle-même, qui vient dire « Otes-toi de là que je m’y mette » à un candidat installé, alors même que son parti ne représente que 2% aux présidentielles…

Inouïe, comme la moralité sonne différemment selon qu’elle s’applique aux nouveaux élus de la majorité présidentielle PS, ou qu’elle est appliquée au reste du monde. Selon que vous serez puissant ou misérable… C’est vieux et éculé.

2kismokton?

Par ailleurs, si je résume le comportement des ministres cumulards de François Hollande (Cécile Duflot n’est pas la seule à adopter ce comportement ignoble et indigne), voilà des ministres qui veulent se garantir un poste au chaud pour le cas où ils devraient perdre leur portefeuille en cour de route selon les aléas des remaniements ministériels. Quelle belle garantie de l’emploi! Et quelle preuve d’une infinie motivation pour la chose politique!

Au PS ou appelle celà la morale parlementaire… Ailleurs celà s’appelle déjà du clientélisme.

2kismokton!

Une évasion sous le patronnage de Christiane Taubira, Garde des Sceaux

Lien

Christiane TAUBIRA a inoguré a merveille son portefeuille de Garde des « Sauts », en assistant à Bercy à un match de basket entre détenus et surveillants. Bonds et rebonds font la marque!

Le seul problème, c’est que, profitant de ce match, un détenu de l’équipe de basket de Fleury Mérogis a disparu…

2kismokton!

On pourrait croire à une plaisanterie. On espère que ce n’est pas la préfiguration d’une nouvelle politique de laxisme et d’élargissement des détenus … Ce serait « sot ».

http://www.metrofrance.com/paris/un-detenu-s-echappe-pendant-la-visite-de-christiane-taubira/mleu!iHjWfRuUFktRo/

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Evasion-en-marge-d-une-visite-de-Taubira-1093307/

Trève de plaisanterie, si le sport permet de s’évader, c’est surtout l’incurie des surveillants, pas fichus de compter leur troupeau, qui est à relever. La fille de l’air, nouveau sport national? S’il est accepté en olympique, on sera certainement sur le podium!!!

Valérie Trierwieler est-elle un « grand journaliste politique »?

Parmi les mythes que le PS veut nous faire avaler, celui de la compétence exceptionnelle de Valérie Trierwieler en tant que journaliste politique.

2kismokton!

Mme Trierwieler est incontestablement un journaliste.

Elle signe à Paris-Match (le journal où il y a autant de photos que de mots). Et si elle a eu signé des articles politiques, c’était jusqu’en 2005. Depuis 2005, elle est cantonnée dans la critique littéraire (ce qui est très bien aussi) et affublée d’un titre de « grand reporter » qu’elle reconnaît être fictif, elle qui n’a pas tenu un seul reportage hors de France (sauf peut-être maintenant qu’elle accompagne le Président?).
Donc en presse écrite, elle renonce à sa compétence de journaliste politique.

Puis vient l’épisode audio-visuel. Elle va participer à plusieurs lancements d’émissions politiques.

Sur Direct 8, elle présente Le Grand 8 avec Dominique Souchier, jusqu’en 2007. Puis à partir de septembre 2007, Politiquement parlant avec Mikaël Guedj. En 2011 elle présente 2012, Portrait de campagne et depuis 2012, l’émission culturelle Itinéraires.

Ce n’est pas vraiment la Anne Sainclair ni la Catherine Nay de François Hollande… Pas de quoi en faire autant de battage médiatique. Elle a un vrai vécu de journaliste. Mais soyez honêtes les gars : ce n’est pas pour ses qualités de journaliste politique que François Hollande la fréquente… 🙂

2Kismokton!

Quel critère pour un « garde des sots »?

Il est  de tradition, en France, de nommer à un ministère une personne connue pour son incompétence en la matière. Gage, selon une certaine idée de la France jacobine, d’une indépendance intellectuelle qui protège l’administré des préjugés politiques.

Pour autant, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, a toujours été choisi pour avoir un minimum de compétences et d’idées en matière de Justice. Il représente de manière emblématique la politique de l’Etat en matière de justice, la dernière fonction régalienne qui ne sera jamais concédée à l’Union Européenne.

Ainsi, François Mitterrand avait choisi l’avocat pénaliste Rober Badinter pour son engagement militant contre la peine de mort.

AInsi, Nicolas Sarkozi a choisi le magistrat Rachida Dati pour réformer la carte judiciaire et pour faire passer des réformes liberticides majeures.

Mais à quoi diable pensait François Hollande (l’autre François) pour choisir Christiane Taubira à la Justice?

Mme Taubira, député sortante de Guyane depuis plus de 20 ans, a pourtant d’énormes qualités;
– Docteur en Economie,
– Docteur en Agroalimentaire
– Docteur en Sociologie
– Docteur en Ethnologie afro-américaine
Très orientée dans l’économie et le développement agricole de la Guyane, elle aurait pu largement justifier son poste à tout autre ministère que la Justice.

Mais ce n’est pas lui faire injure que de dire que la Justice suppose un ministre qui a un minimum de compétences en droit.

Mais après tout, c’est bien en France que les ministres de la mer avaient le mal … de mer! C’était sous Colbert. Mais rien n’a changé…

2kismokton!

Légitimité des ministres et élections

Le nouveau premier ministre l’a décidé : les Ministres qui perdront leurs candidatures à des élections régionales ou nationales perdront leurs portefeuilles.

Et la porte-parole du 1er Ministre de rajouter que c’est nécessaire afin de garantir la légitimité des ministres.

Désolé, mais vous faites gourance! Il y a maldonne! Halte au feu, vous êtes dans l’erreur la plus totale!

2kismokton!

La légitimité d’un ministre se trouve dans la constitution de la 5ème république. Elle tient à sa désignation par le 1er Ministre et l’accord du Président de la République.

La légitimité d’un ministre n’est pas électorale ni partisane. Elle est fonctionnelle et institutionnelle. C’est parce qu’il a été désigné par celui qui en a le droit et la fonction (le Premier Ministre) qu’un ministre peut agir en toute légitimité, dans la sphère de compétence qui lui a été attribuée.

Rappel pour les plus nuls:

La constitution de 1958 organise une répartition des pouvoirs relativement bien faite:

Le Législatif (députés et sénateurs) votent les lois qu’ils ont proposés ou qui ont été présentées en projet par le Gouvernement.

Le Gouvernement est composé d’un Premier Ministre désigné librement par le Président de la République, sans aucune attache de droit avec aucune majorité parlementaire. C’est une tradition, mais une tradition qui ne crée pas de droit, que de rechercher son premier ministre parmis le groupe parlementaire majoritaire.

Le Président de la République est élu au suffrage universel.

Parmis les membres du gouvernement, c’est le seul à tenir ses pouvoirs d’une élection. Les ministres, du premier au dernier, sont désignés par lui. Et leur légitimité provient de la force de la loi constitutionnelle et de la légitimité du Président.

L’Exécutif est donc – en droit – totalement indépendant du corps législatif. Et il faut que celà le reste. Car à bien considérer ce qui est dit par le 1er Ministre, l’action de l’exécutif serait donc subordonnée à la volonté du législatif.

Nous aurions donc changé de mode de gouvernance, et d’un régime présidentiel nous serions passé à un régime parlementaire.

Comme sous la 3ème république. République des accords de circonstance. République des mous.

2kismokton?

La Constitution ne se modifie pas aussi simplement.

Et les ministres n’ont pas à tenir leur légitimité d’une élection. IL est même plutôt rassurant qu’ils ne cumulent pas les fonctions, et qu’ils exercent librement leur ministère.

Surtout que François Hollande voulait lutter contre le cumul des mandats. Mais il le rend obligatoire de fait.

Car qui va croire qu’un Ministre élu Député va renoncer définitivement à son mandat électif? Il se contentera de faire passer son supléant pour récupérer son poste en fin de ministère. Histoire de se garder une poire pour la soif.

Méthode tellement habituelle des abuseurs de la République!

2kismokton!!!

Un président poissard ou chanceux?

François Hollande est-il poissard ou chanceux?

Celui que les journalistes nomment « celui qui croyait en son destin » semble avoir des rendez-vous très particulier avec la chance:

Chance inespérer de voir le candidat espéré de son parti (DSK) passer à la trappe par pertes et profits, et de se retrouver seul en lice.

Chance de voir Angela Merkel en difficulté électorale, ce qui l’oblige à écouter un peu plus les voisins nouvellement élus.

Pour son défilé trimphateur, il utilise un véhicule présidentiel découvert qui n’a jamais roulé. Et pour sa première sortie, il prend toute l’eau du ciel sur la tête. Mariage pluvieux, mariage heureux. ça marche aussi pour les présidents?

Après avoir enfin réussi à s’extirper des embouteillages parisiens (dus en grande partie à son poteau Delanoé, et à sa gestion monstrueuse de la voirie parisienne) voilà qu’il est obligé de revenir brutalement sur terre, Aigle 1 ayant pris la foudre en plein vol et de plein fouet…

IL paraît que Hollande, même pas peur, voulait continuer (peur de se faire engueuller s’il arrivait en retard?) Inconscient le gars! Et c’est ça qui nous dirigera pour 5 ans ! Fort heureusement, ce n’est pas lui qui pilotait l’avion. Le Pilote a respecté les consignes de sécurité et a ramené tout son monde à terre pour changer d’oiseau.

Reste à savoir si son staff croit en sa chance ou s’il rentrera en train… 🙂

« Hollande n’est pas sportif et préfère dormir – pardon se reposer »

« Hollande n’est pas sportif et préfère dormir – pardon se reposer »

Petite phrase prononcée en direct sur TF1 par l’un des commentateurs qui faisait la différence fondamentale entre Nicolas SARKOZY et François HOLLANDE.

Bigre!

Gageons que le service d’ordre de la communication du PS va faire un scandale.

EN attendant, les commentateurs n’arrêtent pas de le descendre pour dire qu’il n’aime pas prendre de décision!!!

Hollande visite Paris en 4 heures

Hollande visite Paris à la méthode des touristes chinois.

5 points de rendez-vous, et 6 ponts à traverser.

Rive Droite, de 9h00 à 11h00, à l’Elysée pour la passation de pouvoirs et la remise des clefs.

Premier arrêt aux Tuilleries pour un hommage à Jules Ferry.

Passage Rive Gauche rencontrer les mânes Marie Curie au Panthéon

15h00 : Retraversée de la Seine et visite chez son poteau Delanoé, pour mettre au point un nouveau plan de blocage de la circulation dans le « Grand Paris » ?

Puis départ pour l’aéroport destination Berlin

Et tout Paris bloqué.

Là, il va montrer son talent d’homme d’état pour s’extraire du centre de Paris et attraper son vol dans les délais. 🙂

En attendant, tout Paris est bouclé du Pont de l’Alma au Pont Neuf. Facile pour travailler.

2kismokton!

Le président « élu »?

JE ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ça fait une semaine que les médias jouent à un jeux étrange, qui consiste à appeler le nouveau président de la république (François Hollande pour ceux qui sortent de coma) le « Président élu »..

2kismokton?.

Comme si l’ancien, le sortant, n’avait pas déjà été « élu », lui également…!

Cette méthode donne à penser, au niveau sémiologique, que le nouveau président serait plus légitime que l’ancien, puisqu’il n’est pas élu.

Mais cet usage lexical n’a juste aucun intérêt dans les institutions françaises, où il n’y a pas de cumul de présidents. La passation des pouvoirs ne se fait pas sur 6 mois comme aux USA, mais sur 7 jours.

Quel besoin alors de les distinguer?

Le sortant perd ses pouvoirs. Le nouveau prends ses fonctions. La fonction continue. Et par définition tous les présidents sont élus.

Donc cette terminologie est inutile.

2 kismokton!