Y a t’il eu une « pax islamica » pendant l’Euro ?

Qui a payé la "Pax islamica"?

Qui a payé la « Pax islamica »?

Y a t’il eu une « pax islamica » pendant l’Euro ?

Nous vivons depuis septembre 2001 dans un monde dominé par le terrorisme islamique. Ce sont les nébuleuses islamiques qui décident de la paix et de la tranquilité des citoyens de tous les pays du monde. Moyen poli de dire que l’Islam est responsable de l’ensemble des conflits rencontrés dans le Monde, à l’exception de deux zones conflictuelles : la Corse et l’Irlande…

Tous concernés. Ce monde de conflits touche tous les recoins du monde, populations occidentales, musulmanes, africaines ou asiatiques. Il vise tous les régimes politiques, qu’ils soient des démocraties occidentales, des monarchies constitutionnelles, des monarchies islamiques ou des républiques populaires…

Il touche les pays « Soumis » à l’Islam sunnite, comme les pays « mécréants ».

Accélération de l’horreur islamique – Dans ce monde hétérogène, la logique de la terreur a changé de profil. D’une logique d’organisation tentaculaire mais hiérarchisée façon AlQuaida ou HAMAS, elle est devenue un système de foisonnement et de concurrence pour les financements versés très largement par les « monarchies » islamiques que sont l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. C’est l’avènement des petits chefs de clans terroristes, qui se veulent aussi gros qu’un Etat. C’est les Frères Musulmans qui mettent la Syrie à feu et à sang; C’est DAESH qui menace la stabilité géopolitique de la moitié du monde; Cette concurrence politique et financière s’accompagne d’une concurrence du spectaculaire de l’horreur des exactions terroristes.

Inertie coupable des civilisations musulmanes « modérées » – Si les populations soumises à la dictature théocratique islamique fondée sur l’application irraisonnée de la #chariah (Iran des Mollahs, Pakistan des Talibans, Lybie, Syrie, mais aussi Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Turquie des Frères Islamiques) ne parviennent plus à se révolter contre leurs tyrans compte tenu de l’affaiblissement intellectuel engendré par 2 générations de crétinisation des esprits, il faut tout de même avoir à l’esprit que l’Iran des années 60 était un pays où les femmes circulaient librement et avaient accès aux études et aux métiers les plus enviés de l’époque. Que la Turquie de Kamal Ataturk permettait aux femmes de circuler et de « rire » en public. Que la vaccination est une invention d’une femme turque! Que la Lybie avait accordé aux femmes le droit de divorcer. Que la Tunisie était une démocratie où les femmes étaient libres…
Ce silence des populations musulmanes est un silence incontestablement coupable. Se taire, c’est adhérer. Où sont les résistants musulmans contre l’opression islamique?

Inertie ou soumission inconsciente des civilisations non-musulmanes – Fâce à cette menace de panislamisme hégémonique qui met en péril toutes les autres civilisations et toutes les autres cultures qui ne partagent pas la même vision délétère et obsolète de la religion, on aurait dû s’attendre à une réaction violente des populations occidentales, asiatiques ou américaines, des civilisations chrétiennes, des civilisations boudhistes ou des civilisations animistes. En fait de réaction, ce fut le silence profond. Pire! CE fut un silence d’acceptation et de soumission, avec un fond de justification par sentiment de culpabilité!

Comment expliquer le silence des autorités chrétiennes face aux massacres quotidiens des populations chrétiennes en terre d’orient? Qui se souvient des Yazedis? Qui se souvient des jeunes filles africaines chrétiennes capturées et vendues comme esclaves sexuelles? Qui se souvient des massacres des étudiants chrétiens à l’université du Kenya?

Comment expliquer le silence des autorités politiques européennes face aux violations constantes des Droits de l’Homme de leurs partenaires économiques des pays du Golfe au nom d’une loi religieuse abominable qui autorise les châtiments corporels disproportionnés? Est-ce que l’Esprit de Munich soufflerait encore sur nos édiles? Est-ce qu’un homme politique pense encore pouvoir acheter la paix au prix de sa conscience ou de son âme?

Une Pax Islamica? Sommes nous tombés dans un monde gouverné par l’Islam, dans lequel les gouvernements occidentaux se soumettent à des souhaits indécents? Il suffit pourtant de dire « NON » aux exigences politiques, et de se limiter aux seules négociations commerciales! Car nul doute que ces pays, producteurs de matières premières, ont un intérêt essentiel à conserver leurs débouchés en Occident!

Sur ces considération, le Monde conservait un semblant d’équilibre. D’un côté les islamiques, qui cherchaient à coloniser la planête avec des moyens économiques. De l’autre les occidentaux qui cherchaient à conserver leurs prés carrés.

Accélération du monde – Mais le monde s’est accéléré avec les « printemps arabes » qui ont, pour l’essentiel, germés dans un hiver théologique et intellectuel au détriment des libertés, et au seul profit de la théologie malfaisante des Frères Musulmans. C’est dans ce monde que s’est créé DAESH, et ses secteus soeures d’horreur. Des sectes qui se revendiquent d’une idéologie millénariste, et qui cherchent à accélérer l’advenue de la fin du monde, à la sauce islamique : les sectes fondamentalistes islamiques. Les sectes salafistes.

Depuis les 5 dernières années, les attentats religieux islamiques se sont multipliés, mais les occidentaux ne parviennent pas à en prendre conscience. Depuis Mohammed MERRAH en 2008 à Toulouse, jusqu’à ce prêtre égorgé aujourd’hui 26 juillet 2016 dans l’église de Saint-Etienne du Rouvray, près de Rouen, les alertes n’ont pas manqué. Mais initialement, les attaques se concentraient sur les Juifs, ces maudits de l’Occident. Ceux qui n’ont qu’un seul tort : avoir raison trop tôt. Ceux qui sont, comme les Truites dans les rivières, les premiers témoins de la pollution raciste locale…  Il a fallu que les victimes soient « vraiement innocentes« , (comprendre non spécifiquement juives ou policières ou dessinateurs humoristiques) pour qu’enfin le monde comprenne que le colonialisme islamique menace le monde entier, c’est à dire l’homme ou la femme de la rue… (même moi, c’est vous dire!).

La liste des attentats commis depuis 2008 dans le monde tourne un peu la tête…Je vous renvoie à mon article du 2 décembre 2015 :

Une longue histoire d’attentats: En définitive, il me semble important de s’interroger sur la question de savoir pourquoi la France ne s’est pas préparée à ce risque, qui n’est pourtant pas inédit dans le monde. Celà fait 3 ans que Mohammed MERAH a initié le terrorisme islamique. François Hollande a été élu dans les remulgues de l’enquête judiciaire consécutives à l’affaire MERAH. Et les exemples récents d’attentats commis par des groupes islamiques depuis le 11 septembre 2001, est élloquent: Madrid le 11 mars 2004, Londres les 7 et 22 juillet 2005, Oslo le 22 juillet 2011, Paris le 2 novembre 2011 (incendie de Charlie Hebdo), Toulouse/Montauban le 11 mars 2012, Algérie le 17 janvier 2013, Boston le 15 avril 2013, Kenya le 22 septembre 2013 (centre commercial), Bruxelles le 24 mai 2014, Paris les 7/9 janvier 2015, Kenya le 2 avril 2015 (université), sans parler des attentats récurents dans les pays islamiques, montraient bien que la mouvance du terrorisme islamique avait changé de méthode, et affichait clairement une volonté de destruction religieuse et suicidaire. Que l’Etat français ne s’y soit pas sensibilisé alors même que nous subissons des attentats depuis plus de 35 ans: attentats de la Rue Copernic (3/10/1980), de la Rue Marbeuf (magazine El Watan) (22 avril 1982), de la Rue des Rosiers (9/08/1982), du lycée Carnot (17/09/1982), d’Orly (15 juillet 1983), Au Palais des Congrès de Marseilles (30/09/1983), Aux Champs Elysées, galerie du Claridge (3/02/1986), et Galerie POint Show (20/03/1986), Poste de l’Hotel de Ville, (8/09/1986), au Pub Renault (14/09/1986), à la Préfecture de POlice, (15/09/1986), Rue de Rennes (17/09/1986), puis 8 attentats à Paris de juillet à octobre 1995, Station RER B St Michel (25/7/1995), Place Charles de Gaulle (17/08), Ligne TGV (26/08), marché parisien (3/09), Ecole juive de Villeurbanne (7/09), Avenue d’Italie (6/10) et RER C (17/10), RER Port Royal (3/12/1996), soit plus de 20 attentats commis sur le territoire français revendiqués par des groupes islamistes.

Réponse tardive des gouvernements : Il a fallu attendre le 13 novembre 2015 et l’attaque du Bataclan, du Stade de France et des terrasses de café parisiennes pour que le Gouvernement français commence à évoquer des mesures spécifiques. Il a fallu attendre l’attentat du 22 mars 2016 à Bruxelles pour comprendre que certains pays occidentaux (comme la Belgique) favorisent l’installation de foyers islamiques fondamentalistes comme à Mollenbeck. Il a fallu attendre l’attentat de Nice du 14 juillet 2016 pour comprendre que les victimes sont frappées au hasard par des fous a-conscients manipulés par des lâches inomables.

Que de temps perdu pour constater l’évidence : l’Islamisme fondamentaliste est une secte meurtrière qu’il faut combattre de toutes ses forces! L’Islamisme fondamentaliste est à l’Islam ce que les sectes étaient au christianisme. Ils s’appuient sur une idéologie native, pour imposer des idées totalement dévoyées, liberticides et « mortifères ».

Cette faillite des gouvernements Hollande/Ayrault puis Hollande/Valls à constater la réalité et à la combatre rappelle l’aveuglement idéologique de Jospin face à la monté de la violence antisémite en 1992. La seule différence, c’est que la faillite concerne à présent l’ensemble de la population française, et que le « pacte républicain » menace d’exploser. L’extrême-droite s’arme en secret et attend la provocation de trop des milieux islamiques pour donner libre court à sa haîne raciale. Sur ce point, l’extrême droite européenne peut remercie Angéla MERKEL qui a commis l’invraisemblable ; l’ouverture de ses frontières et donc des frontières européennes à tous les candidats à l’immigration, sans contrôle préalable ni fixation de quotas. Et les premiers dividendes se sont touchés cette semaine, avec deux attentats islamiques commis en Allemagne par des faux réfugiés syriens…

Pax islamica? Comment ne pas voir dans l’extraordinaire accalmie de l’Euro2016 une situation de paix achetée? Il est essentiel que les gouvernements exposent la réalité des opérations mises en oeuvre pour assurer la sécurité de la France pendant l’Euro2016 de football. Comment croire ou penser que, pendant cette période particulièrement exposée, entrecoupée de grèves et de manifestations, aucun attentat n’ait été commis, et que les attentats « lowcost » ne soient intervenus que deux jours après la fin de l’Euro? Faut-il penser que les terroristes respectent le foot? Ou faut-il penser qu’un gouvernement ou un intérêt financier a empêché les attentats pendant cette période? Et quel intérêt? Français? A quel prix? Etranger? Lequel?

Je posais ces questions au lendemant de l’attentat de Nice du 14 juillet. Je me pose toujours cette question. As-ton acheté la « Pax Islamica »? L’expression « Pax Islamica » est certainement malheureuse, tant elle renvoie à une période appaisée, dite de l’äge d’or de l’Islam. (âge d’or intellectuel, mais dans le même temps période de colonisation musulmane de l’ensemble du monde non chrétien).

Risque de dérapage : Le péril est grand. Le spectre de la Guerre de religion est chaque jour plus proche de nous rattraper.

  • Qui se rappelle que le très catholique peuple espagnol a rejeté toute sa population juive en 1492, non sans en passer une bonne quantité par les bûchers de l’inquisition… il y a 5 siècles…
  • Qui se rappelle que le bon peuple de France a tué sans hésiter des milliers de « huguenots » en 1572? Il y a 4 siècles…
  • Qui se rappelle de l’expansion brutale de la réforme en Suisse au 17ème siècle? Il y a 3 siècles
  • Qui se rappelle que les Espagnols ont massacré les protestants d’Ouderwater (Hollande) pendant la Guerre de 80 ans? (fin en 1648, il y a 3 siècles)
  • Qui se rappelle de la Guerre des Cévennes, entraînant la perte de plus de 3000 protestants à la suite de la révocation de l’Edit de Nantes, se terminant en 1711, il y a 3 siècles?
  • Qui se rappelle de la guerre menée par la Russie des Tzars aux Frères musulmans (déjà) dès 1800, et dont le point d’orgue fut l’attentat de Sarajevo et le début de la 1ère guerre mondiale en 1914! Il y a tout juste un siècle
  • Qui se rappelle de la facilité avec laquelle l’idéologie nazie s’est imposée en Europe et même au-delà (facination des japonais, appui marqué de la Turquie ottomane et du Moufti de Jerusalem) il y a à peine 70 ans de 1936 à 1946?

L’Histoire est têtue – Au vu de cette liste de faits historiques, de preuves accablantes pour l’occident, il serait fou de penser qu’une guerre de religions ne pourrait plus éclater en Europe. Précisément, si l’Europe a su appaiser ses conflits théologiques grâce à un énorme et remarquable effort oeucuménique du clergé catholique à partir de Jean Paul II, et si l’Europe peut revendiquer une unité de culture judéo-chrétienne forte de 2000 ans de vie commune, la confrontation avec l’Islam ne s’est toujours pas appaisée. Les protagonistes en sont restés à Charles Martel, aux Croisades, au colonialisme missionaire français (conquète de l’Algérie) et au colonialisme cynique anglais (utilisation des populations musulmanes pour affaiblir les pays ne faisant pas partie du Common-Wealth), pour ce qui concerne les occidentaux. Et à la volonté colonialiste hégémonique mondiale affirmée par Mahomet, pour les musulmans.

Ne pas en tenir compte est tout simplement suicidaire. Car si vous vous promenez dans les campagnes profondes vous observerez les fusils et les carabines, qui ne sont plus cachés sous les lits, mais accrochés au clou du mur! Prêts à partir!

Le 21ème siècle sera positivement spirituel. Mais celà ne nous fera pas rire!

Ariel DAHAN, pour 2kismokton

Pour partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*