Quel critère pour un « garde des sots »?

Il est  de tradition, en France, de nommer à un ministère une personne connue pour son incompétence en la matière. Gage, selon une certaine idée de la France jacobine, d’une indépendance intellectuelle qui protège l’administré des préjugés politiques.

Pour autant, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, a toujours été choisi pour avoir un minimum de compétences et d’idées en matière de Justice. Il représente de manière emblématique la politique de l’Etat en matière de justice, la dernière fonction régalienne qui ne sera jamais concédée à l’Union Européenne.

Ainsi, François Mitterrand avait choisi l’avocat pénaliste Rober Badinter pour son engagement militant contre la peine de mort.

AInsi, Nicolas Sarkozi a choisi le magistrat Rachida Dati pour réformer la carte judiciaire et pour faire passer des réformes liberticides majeures.

Mais à quoi diable pensait François Hollande (l’autre François) pour choisir Christiane Taubira à la Justice?

Mme Taubira, député sortante de Guyane depuis plus de 20 ans, a pourtant d’énormes qualités;
– Docteur en Economie,
– Docteur en Agroalimentaire
– Docteur en Sociologie
– Docteur en Ethnologie afro-américaine
Très orientée dans l’économie et le développement agricole de la Guyane, elle aurait pu largement justifier son poste à tout autre ministère que la Justice.

Mais ce n’est pas lui faire injure que de dire que la Justice suppose un ministre qui a un minimum de compétences en droit.

Mais après tout, c’est bien en France que les ministres de la mer avaient le mal … de mer! C’était sous Colbert. Mais rien n’a changé…

2kismokton!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*