Le président « élu »?

JE ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ça fait une semaine que les médias jouent à un jeux étrange, qui consiste à appeler le nouveau président de la république (François Hollande pour ceux qui sortent de coma) le « Président élu »..

2kismokton?.

Comme si l’ancien, le sortant, n’avait pas déjà été « élu », lui également…!

Cette méthode donne à penser, au niveau sémiologique, que le nouveau président serait plus légitime que l’ancien, puisqu’il n’est pas élu.

Mais cet usage lexical n’a juste aucun intérêt dans les institutions françaises, où il n’y a pas de cumul de présidents. La passation des pouvoirs ne se fait pas sur 6 mois comme aux USA, mais sur 7 jours.

Quel besoin alors de les distinguer?

Le sortant perd ses pouvoirs. Le nouveau prends ses fonctions. La fonction continue. Et par définition tous les présidents sont élus.

Donc cette terminologie est inutile.

2 kismokton!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*