Universités du 93, nid de l’antisémitisme islamiste

Après Paris 8 (Saint-Denis) La Faculté de Paris 13 est devenu  haut lieu de l’antisémitisme universitaire sur fond d’antisionisme.

Les étudiants et professeurs de Droit le savent à leurs dépends. Impossible d’y faire respecter le principe de laïcité. Ceux de sciences humaines également. Les insultes et menaces contre les professeurs étaient sues du Doyen. Elles étaient publiques et notoires.

Paris 8 s’est notamment fait une réputation pour son racisme anti-blanc dans toute la structure de la faculté (des employés aux étudiants en passant par certains professeurs et une partie coupablement consentante de la direction)! Elle excellait également dans la haine raciale anti-juive et anti-israélienne.

A présent, c’est la faculté de médecine de Paris 13, qu’on croyait naturellement protégée des dérives fascistes, qui incite publiquement à la haine raciale antisémite. Un WE d’intégration nommé « Auschwitz 2019 », des saluts nazis, des insultes et menaces de mort, des lancés de kippa… le tout sous la bienveillance criminelle de deux Professeurs de médecine et la nonchalance coupable du Doyen.

« Il y a quelque chose de pourri » dans les universités française, peut-on penser à minima. Ce qui est inquiétant c’est que ces dérives ont été annoncées il y a plus de 10 ans, et que plus aucun universitaire sérieux n’accepte de se rendre dans les universités du 93.

L’intégration à la française ce n’est pas la Dhîmitude. Ce n’est pas non-plus le fascime- islamiste. Et l’antiracisme d’aujourd’hui a les mains (sinon les cuisses) aussi sales que les fascistes des années 30.

Aujourd’hui le danger n’est plus à droite, ni même à l’extrême-droite (qui n’a jamais caché son discours). IL est bien à gauche, à l’ultra-gauche et à l’extrême-gauche, qui prônent une égalité faussée (égalité pour tous sauf pour les blancs et les juifs).

A force de complaisance et de tolérance pour les ennemis de la République, c’est notre univers qui vacille. Il est urgent que la France se ressaisisse et qu’elle impose son modèle social et politique à toutes les personnes qui y demeurent.

Dire et penser autrement, c’est tout simplement se moquer du peuple français, et de sa culture humaniste. C’est dévoyer nos auteurs, notre « siècle des lumières », nos penseurs. C’est tuer la France.

2kismokton? Aucun doute! C’est de vous, de nous, de moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*