Non au désarmement verbal et moral

gilet-pare-ballesIl faut lutter contre désarmement verbal et moral de la France et de l’Europe face à la réalité qui nous entoure, et parfois nous rattrape.

8 mois depuis ma dernière chronique. Pendant lesquelles j’ai laissé au gouvernement (qui nous pousse vers une destination incertaine) faire son travail. Un pas de plus vers le ravin?

8 mois depuis le double attentat islamiste perpétré dans Paris, contre des français parceque juifs, des policiers parceque défendant des journalistes, et accessoirement une liste de carricaturistes provocateurs qui ne croyaient qu’en la liberté de penser, et qui croyaient que Dieu croyait en eux.

Depuis ces 8 mois, on aurait pu s’attendre à un sursaut moral de notre peuple et de notre pays. Une prise de conscience de ce que signifie la terreur islamique. Un pas vers le réalisme pragmatique vécu par les pays qui y sont confrontés; Après tout, nous intervenons bien au Mali, contre la menace du terrorisme islamique…

Et Bing! Un Thalys entier échape au carnage d’un terroriste marocain armé d’un AK49, de 9 chargeurs de 30 balles (270 coups), d’un pistolet et d’un couteau… grâce à l’héroïsme de deux américains et d’un anglais. (et de Jean Luc Anglade qui a eu le courage de briser la glace du signal d’alarme, en s’entailladant la main…)!

Depuis ces 8 mois, je n’ai entendu personne défendre la notion de la France qui m’a été inculquée par l’école laÏque et républicaine des années 60 et 70. A l’exception notable de mon apprécié confrère #Gilles-William_Goldnadel, des journalistes de Causeur, et d’un ou deux éditorialistes qualifiés de « polémistes » par l’inteligentsia de la bien-pensance. #Eric_Zemmour se reconnaîtra…

Depuis ces 8 mois je regarde la France s’enfoncer. Dans le marasme économique en déit des fausses affirmations méthode-couésques du Président et de ses ministres. Ils parient sur l’autoréalisation, l’affirmation positive. Mais par manque de compétence, ils ne parviennent qu’à une contre-réalisation. Un observateur avisé peut à présent anticiper la politique du gouvernement en inversant systématiquement leurs affirmations hiératiques !

Depuis ces 8 mois, je regarde le discours politique s’étioler. Les réalités sont niées. Les terroristes sont des dérangés. Leurs mobiles ne sont apparemment pas connus. Les médias sont aux ordres. On ne peut pas appeler une personne d’origine étrangère autrement qu’un Français. Comme si l’origine de cette personne n’avait pas d’influence sur son devenir? On interdit les statistiques ethniques. On réprime le regard vrai sur la société. On appelle les jeunes désoeuvrés des banlieues à fort déséquilibrage de mixité sociale des « chances pour la France ». On appelle les terroristes arrêtés en pleine action des « Pas d’Amalgame », (autant nominaliser l’idée. Pour moi, comme les « PasnousPasnous » d’antant, j’en fais des « Pasdamalgamm »!).

On s’interdit de rêfléchir aux motivations profondes de ces tarés qui nous égogent, nous tuent, nous explosent, et pas que pour de rire! Et la gauche laisse le champ libre à Marie-Jeanne (Marine) dont on ne m’otera pas de la tête que le psychodrame du meurtre du père quasi-sophoclien est un pas de deux bien orchestré par le père et la fille pour conserver un front côté extrême.

De fait, les seuls personnes à oser considérer anormal le terrorisme, à oser s’interroger sur le taux de représentation des populations d’origine étrangère dans nos écoles et dans nos villes, à oser s’interroger sur une meilleur répartition de cette population migrante, voire à penser les quotas, … sont les représentants du Front-National. Lorsque les ex-UMP devenus Les-Républicains s’y mettent, ils sont immédiatement ostracisés par leurs paires de gauche au nom d’un libéralisme qu’ils renoment néo-fascime, et qui ne voient pourtant pas la poutre dans leur oeil. Ces néo-gauchistes d’un genre nouveau, ces « bien-penseurs » qui osent interdire de penser ceux qui ne pensent pas comme eux, méprisent les lois de l’arithémique, et font fi des statistiques dont ils ne veulent entendre parler. Ils méprisent tout autant les lois du vocabulaire et des définitions que donne le Français à certaines situations. Un chat ne sera jamais autre chose qu’un chat. Eventuellement un animal. Certainement ni un oiseau ni un chien…

Depuis plusieurs années j’assiste effrayé à la lente agonie des chrétiens d’orient. Et je me rappelle qu’Hitler a testé sa solution finale sur sa propre population très chrétienne d’aliénés mentaux, et n’a trouvé aucune opposition à son comportement, ce qui l’a encouragé à agir de même avec les Juifs, les Homosexuels et les Tziganes. Dont tout le monde se fichait. Et je me dis que l’Histoire ne nous a rien appris. Que si l’Europe Chrétienne ignore la souffrance des Chrétiens d’Orient, quasiment le berceau de leur civilisation, elle ne lèvera pas le moindre doigt pour Israël et le peuple Juif. Que s’il fallait s’indigner ce serait maintenant. Contre ces populations de Yazidis étranglées. Contre ces filles chrétiennes vendues en esclavage sexuel, pour un tarif connu et public, et dont le sort n’émeut plus personne hormis un Juif Américain qui passe une partie de sa fortune à racheter ces jeunes filles pour les libérer de leurs chaînes, les sauver de leur sort de chaîr à désirs de dégénérés islamisés, et les renvoyer à leurs familles.

Depuis presque une année, j’assiste impuissant au spectacle infâmant de nos dirigeants qui se laissent envahir par les réfugiés africains et moyen-orientaux sans anticiper la situation ni mettre en place la moindre initiative pour endiguer le flot. Or l’invasion a commencé. Non pas une invation militaire, mais un afflux massif de clandestins économiques, dont une partie peut se revendiquer du droit des réfugiés quittant les zones de conflit que l’on connaît. J’assiste à la mort de centaines de milliers de candidats à l’immigration clandestine, poussés par l’idée que le traitement qu’ils auront en Europe, même sans travail, y sera meilleur que ce qu’ils pourraient tenter dans leur pays en y travaillant de leurs mains. Et je peste contre ce mythe du pays l’étranger serait rasé gratis, nourrit et logé, et soigné aux frais de la collectivité qui ne lui doit rien. Et je me demande pourquoi les Emirats ne prennent pas leur écot de leurs frères affamés. Et je me doute de leur raisons. Emirats, riches, mais égoïstes et pas foux. Leur puissance, ils la font sur le dos de leurs esclaves, précisément.

Bref, depuis plus d’une année (en fait depuis près de 14 ans, depuis que ces avions sont allés percuter les tours ce 11 septembre 2001, il fera 14 ans dans 18 jours ce jour-ci) je constate le désarmement progressif de la France et de l’Europe face à tous nos périls.

Incapables de nous défendre seuls nous continuons à envoyer des troupes sur tous les conflits de la planète.

Incapables de financer nos équipements de sécurité militaire, nous ne réclamons pas des pays que nous aidons la moindre participation financière ou la moindre contrepartie économique, comme le font nos amis américains.

Incapables de contenir les populations migrantes venant chez nous, nous nous contentons de leur donner des droits sociaux. Ce qui est tout à notre honneur. Mais ce qui affaiblit d’autant la valeur de notre citoyenneté, car ces droits sont attribués sans aucune contrepartie. C’est la guerre des SOCII, à la veille de la chute de l’empire Romain…

Incapables de limiter les populations migrantes, nous en sommes à réclamer de nos voisins de l’espace Schengen qu’ils accueillent leur lot de réfugiés.

Incapable de contrôler nos populations, nous évitons les sujets qui fâchent. Impossible de parler d’Islam sans être taxé d’Islamophobie. Impossible de parler d’Israël sans être soumis au Boycott illicite du BDS. Impossible de nommer le nom des terroristes ou des délinquants, sans risquer d’être incendié pour incitation à la haine raciale, au nom du fameux « pas d’amalgame », et du non moins fameux « chances pour la france ».

Et après? Nahdin’ la France? Qui remarque qu’ils sont des millions, investisseurs, forces vives de la nation, à avoir quitté la France. Soit par peur fiscale (peur ressentie comme légitime par tous les médias, l’exil fiscal étant joli), soit par peur raciale (crainte réelle des populations juives qui ont été confrontées à 15 ans de monté brutale de l’antisémitisme, totalement déniée par les même médias, l’exil de survie n’étant acceptable que s’il s’agit de venir en France).

Et après? Le désarmement moral n’a pas de limites. La Garde des Sottes, qui n’en n’est pas à une bêtise près, appèle à plus de clémence pour le délit gravissime de conduite sans permis au tout début des chassés croisés estivaux. Résultat : augmentation de 10% des morts!
Et la Justice sous Taubira en a une incommensurable! Elle condamne à de la prison les personnes qui se sont interposées pour éviter un viol. Faisant fi du principe de légitime défense!

Et après? Il a fallu que ce soient des américains qui viennent nous sauver « notre petit cul de blanc » dans le Thalys, alors qu’une « Chance-pour-la-France » (à moins qu’il ne s’agisse d’un « Pas-d’amalgame ») s’apprêtait joyeusement à massacrer tout un traint à coups de chargeurs de kalashnikof… Et que ce soient eux qui nous donnent une leçon de civisme en direct, en nous invisant à réagir spontannément aux agressions autrement qu’en se planquant. Soyons clairs, si vous cherchez un héros, ne regardez pas de notre côté…

 

Parceque j’aime la France, je continue à me battre pour ses principes, sa culture, nos ancêtres les gaulois… Mais parceque je sais compter, et que je suis réaliste, je vais demander un port d’arme et acheter un gilet pare-balle. Celà ne coûte que 600 €…

2Kismokton?

Toujours des Français. Mais plus de moi!

Ariel DAHAN

Lettre à mes « amis », musulmans, laïques ou journalistes

Lettre à mes « amis », musulmans, laïques ou journalistes

A mes « amis » musulmans qui me disent la main sur le coeur

« Ce n’est pas l’Islam! »

je vous réponds, la main sur les tripes : C’est toujours sur moi qu’on tire! Et partout dans le monde, les massacres, les guerres, l’esclavage sexuel, les mutilations… sont commis au nom de l’Islam, qu’il soit Chiite ou Sunnite. Du Nord-Ouest du Maroc au Sud-Est du Pakistan, l’Impérium musulman impose une loi d’airain qui brise les libertés individuelles. Je ne veux pas que mon pays subisse cette loi. J’ai beaucoup d’amitié et de respect pour la civilisation musulmane des « Luminières », celle de Avéroes, d’Avicennes, des Almoades… Mais cette civilisation a disparu au profit d’une autre qui n’est absolument pas respectueuse de la vie humaine. Il faut avoir l’honêteté de vous le dire en face. C’est à vous, amis musulmans, de faire votre révolution pour redevenir des amis honorables.

A mes « amis » journalistes qui me disent, la main sur la tête,

« Il ne faut pas les stigmatiser, ce sont les musulmans premières victimes! »

je vous réponds, la main sur les tripes : Les victimes sont les morts : des journalistes pour leur métier, des policiers pour leur métier, et des juifs pour leur religion. Jamais des musulmans pour leur religion! Edwy Plenel peut autant qu’il veut prendre la défense des Musulmans de France, mais ce ne sont pas eux qui sont visés par les attentats, les crimes raciaux, les crimes de sang. Avant de les défendre, il faut les observer, et constater que la violence provient de leur camp. Pas du mien.

A mes « amis » laïques qui me disent, la main en l’air

« Les extrémistes sont dans toutes les religions et dans toutes les civilisations! »

je vous réponds, la main sur les tripes : Ma religion m’impose de respecter le pays dans lequel je vis. Elle m’impose de prier pour le salut du Président de la République. Elle m’impose de respecter les lois du pays d’accueil. Quelle autre religion au monde en fait autant? Je rajoute :

  • Que les religions chrétiennes et juives ont vécu deux millénaires de confrontation, dont l’Inquisition a été le point d’orgue, et sont arrivés à un modus-vivendi relativement harmonieux et stable, si l’on excepte la Shoah, qui n’est pas le fait de l’Eglise.
  • Que les religions catholiques et protestantes ont vécu des siècles de confrontation dont la St Barthélémy a été le point d’orgue si l’on excepte la guerre en Irlande, et sont arrivées à un modus vivendi harmonieux. Y compris en Irlande.
  • Que les civilisations nordiques, germaniques, gauloises et romaines se sont confrontés pendant des millénaires,dont les points d’orgues ont été les guerres puniques, le massacre des apenins, les guerres d’invasion franco-anglaises… les conquètes napoléoniennes, et la guerre de 1878, qu’elles sont parvenues à créer un avenir commun, en transcendant leurs nationalités autour de l’idée de l’Europe.
  • Que les civilisations hindouïstes et chrétiennes se sont confrontées à l’initiative de l’occident chrétien, mais que leurs relations se sont pacifiées par la décolonisation anglaise et française.
  • Qu’en revanche, les civilisations musulmanes et hindouïstes ont continué cette confrontation terrible fondée sur la différenciation religieuse, dont les points d’orgue ont été le déplacement massif des populations hindouïstes et sikhs du Cachemir d’un côté et de l’autre de la frontière pakistanaise en 1947, et que ces confrontations ne sont toujours pas appaisées à ce jour.
  • Que la civilisation boudhiste ne s’est heurté à aucune civilisation occidentale;
  • Qu’en revanche, les civilisations musulmanes et boudhistes ont été et sont en forte confrontation depuis l’avènement des Talibans au Pakistan et en Afghanistan;
  • Que la religion Shintoîste n’est entrée en confrontation avec aucune religion occidentale, même si leurs civilisations se sont confrontés à partir du 15ème siècle.
  • Que partout où la civilisation musulmane s’est colonisée de force depuis son avènement, elle a été accompagné de l’esclavage sexuel, des mutilations, de la notion de « dhimmitude » pour les personnes qui n’embrassent pas sa foi…

A mes « amis » politiques qui me disent, la main sur les yeux

« Breivick est un terroriste chrétien, qui a commis l’attentat le plus sanglant d’Europe! Personne n’a demandé aux églises ou aux chrétiens de se déclarer contre son comportement! »

je vous réponds : Breivick est un terroriste qui a tué essentiellement son propre peuple. Et de manière unanime, l’ensemble des populations, des églises et des croyants s’est levé pour le dénoncer.

A mes « amis » de tous poils qui me disent, la main sur leur honte

« Nous n’avons rien à demander aux musulmans. Ils sont les premiers à avoir peur et à dénoncer ces actes »

je vous réponds : Nous avons tout à demander aux Musulmans de France.

  • Napoléon a exigé des Juifs de France qu’ils se constituent en Consistoires et créent une hiérarchie rabinique, pour pouvoir contrôler leur formations et leurs prêches publiques. Nous n’y parvenons toujours pas avec les musulmans français.
  • Nous devons exiger des responsables du culte musulman en France qu’ils exhortent publiquement leurs membres à la retenue verbale et gestuelle dans l’espace public.
  • Il est insuportable de voir des jeunes danser de joie en France à l’annonce de la mort d’un Juif ou d’un policier.
  • Il est inadmissible de voir des personnes porter un T-Shirt « Boycott Israël » dans une manifestation en hommage aux morts de Charlie-Hebdo.
  • Il est inadmissible de cotoyer des populations qui se félicitent en permanence du malheur qui tombe sur les populations juives de france.
  • Il est indispensable que nous puissions avoir confiance dans nos voisins musulmans comme nous avons confiance dans nos voisins chrétiens.

Cette violence que nous subissons émane directement de personnes qui revendiquent leur obédience musulmane. Il faut donc de manière impérative que ces personnes soient mises au ban de l’Islam, excomuniés. Et que l’Islam de France accepte de faire son agiornamento, et se mette à prôner des règles compatibles avec les lois de la République.

A Rome, fais comme les Romains. (Ambroise de MIlan)

Et à Paris fais comme les Parisiens. Quitte la Burqua et le vêtement confessionnel! Renonce aux comportement hostensibles qui blessent les autres. Ne te réjouis pas de la mort de ton ennemi!

Chez toi, je me plierais à tes coutumes et à tes règles.

 

Ariel DAHAN

pour 2kismokton.

Terrorisme low-cost : le déni inouï des médias

Terrorisme low-cost : le déni inouï des médias

Le Monde inaugure depuis 15 jours ce phénomène nouveau du terrorisme low-cost jusqu’alors réservé – oh! privilège! – aux seuls israéliens : le terrorisme « voiture bellier ». Cette méthode de terrorisme a été mise en place sur l’instigation immédiate des groupes terroristes affiliés au « DAECH » – ce non-état terroriste qui veut être calife à la place du calife entre la Syrie et l’Iran.

Ce terrorisme « low-cost » a le seul mérite de l’écologie : il n’implique pas de bombes, au champ de dangerosité alléatoire. Mais une voiture tue ou mutille tout aussi sûrement qu’une bombe.

Les médias pourraient présenter l’information avec objectivité, sans emphase ni superlatifs, en disant clairement ce qu’il en est – une vague d’actes terroristes initiée par des personnes d’obédience musulmane, ayant fait le choix de l’extrémisme djihadique et de lutte contre l’occident. C’est le cas en toute objectivité, sans aucune animosité contre la majorité des autres personnes d’obédience musulmane qui ont fait le choix de la « vie » et du respect des règles de leur pays de résidence ou de nationalité.

Autisme médiatique : Au lieu de celà, les médias, et les politiques avec eux, ont décidé de s’enmurer dans un autisme dangereux, et de ne pas voir ni décrire la réalité au peuple français. Pour ces gens là, ces attaques ne sont que des « actes isolés », et leurs auteurs ne sont pas des terroristes, mais des « personnes déséquilibrées ».

Coïncidence? Faut-il leur rappeler qu’une coïncidence qui se répète, celà devient un système?

Aveuglement? Faut-il lui rappeler, à cette gauche archipeureuse, comment l’aveuglement de Lionel Jospin à ne pas voir l’augmentation de la délinquance antisémite a contribué à faire voter JM.LePen?

Faut-il rappeler à nos médias et à nos édiles le nombre d’actes de terreur qui sont intervenus en France depuis un an?

  • Les attaques à l’arme à feu des centres communautaires juifs ou des musées juifs?
  • Les incendies de commerces et lieux de culte juifs?
  • Les aggressions criminelles contre des personnes reconnues comme juives?

 

Des victimes ciblées : Peut-être que la judaïté des victimes est, par elle-même trop discréditante pour que les médias et les politiciens s’en inquiètent. Après-tout le Juif n’est-il pas violenté depuis des millénaires? L’habitude a bon dos… Mais les médias et les politiciens ne voient-ils donc pas que la haîne change de cible? Après avoir ciblé les juifs, elle s’en prends également à la société traditionnelle française!

  1. 16-12-2014 à Sidney : Prise d’otage meurtrière par un repris de justice qui revendique son appartenance à DAECH au point de réclamer leur drapeau! Un déséquilibré incontestablement. Mais un terroriste!
  2. 20-12-2014 à New-York : Meurtre de deux policiers new-yorkais par Ismaaiyl Brinsley, multirécidiviste des crimes avec violence, sous fond de vengeance des victimes de la police. Incontestablement, le délinquant est dérangé. Mais il est également adepte de DAECH et d’autres mouvements islamiques, et il a rempli ses comptes internet de versets du Coran justifiant le recours au meurtre. Incontestablement estampillé terroriste.
  3. 20-12-2014 à Joué-les-Tours : Attaque au couteau de policiers à Joué-Les-Tours, par un islamique criant Allah Ouakbar! Bien sûr qu’il est déséquilibré pour faire le choix du Djihad! Mais celà n’en fait pas moins un terroriste islamique. Qui reprends l’un des mots d’ordre du Daech (attaquer à la voiture ou au couteau)
  4. 21-12-2014 à Dijon : Attaque du marché de Noël de Dijon à la voiture bellier, au même cri de Allah Ouakbar, et motivé par la volonté de « vengeance des enfants palestiniens« . Certainement un déséquilibré, mais incontestablement une action terroriste islamique. Qui reprends le mot d’ordre et le modus opérandi recommandé par DAECH, et déjà bien rôdé en Israël.
  5. 22-12-2014 à Nantes : Attaque du marché de Noël de Nantes à la camionnette, avec le même cri d’Allah Ouakbar! Tout aussi déséquilibré au sens du DSM5. Mais celà ne lui enlève pas son qualificatif de terroriste. Et le choix du marché de Noël est clairement une volonté d’atteinte à la croyance majoritaire de la France, en cette période d’avant-Noël…
  6. 22-12-2014 à Paris 19ème : Attaque à l’arme à feu d’une synagogue dans le 19ème Arrondissement de Paris : Les impacts de balle sur la vitre sécurisée montrent clairement la volonté de tuer le rabbin qui se trouvait derrière la vitre. Faut-il une revendication officielle de cette attaque pour la qualifier de terrorisme musulman?
  7. Et avant décembre, en octobre, à Ottawa, l’attaque du parlement canadien par un terroriste islamique avéré.
  8. Et avant, en septembre, le « coupeur de têtes » d’Oklahoma, reconnu comme fréquentant mosquées;

Sans compter les nombreux attentats à la voiture explosive dans les différents épisodes des différentes villes d’Afghanistan…

Des agressions ethniques: La systématisation de la logique d’agression ethnique crève les yeux à tous les observateurs. Sauf aux médias qui recrachent sans même le digérer le discours lénifiant des politiques en charge de notre sécurité :

  • Ces actes sont le fait d’individus déséquilibrés.
  • ls ne sont pas liés entre eux.
  • Il s’agit d’actes isolés.
  • Il n’y a aucune volonté de porter atteinte à la sécurité de notre société.

Bien essayé. Mais la cécité comme mode de gestion des crises n’a jamais mené très loin. Demandez donc à Jospin ses impressions de sa présidentielle…

Complot terroriste: Il ne fait aucun doute pour moi qu’il existe aujourd’hui une force vive, installée en France, et qui est particulièrement désireuse de détruire l’ordre social que nous connaissons par la terreur meurtrière aveugle ou par l’acte criminel ciblé. Cette force vive a fait allégeance à une entité islamique des plus redoutables. Ses cibles sont ethno-religieuses : il s’agit des lieux de culte juifs, mais également des points d’intérêt social publics à connotation sociale ou chrétienne, d’où l’attaque du marché de Noël de Dijon, et potentiellement d’autres attaques en devenir.

Ces actions sont le fait de terroristes non-organisés, qui obéissent à des mots d’ordre donnés à l’échelle internationale par les grandes organisations terroristes islamiques. La définition qu’en donne le Code Pénal est dépourvue de toute équivoque:

Article 421-1 C.Pénal  – l’acte de Terrorisme
Constituent des actes de terrorisme, lorsqu’elles sont intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur, les infractions suivantes :
1° Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l’intégrité de la personne, l’enlèvement et la séquestration ainsi que le détournement d’aéronef, de navire ou de tout autre moyen de transport, définis par le livre II du présent code ;
2° Les vols, les extorsions, les destructions, dégradations et détériorations, ainsi que les infractions en matière informatique définis par le livre III du présent code ;
3° Les infractions en matière de groupes de combat et de mouvements dissous définies par lesarticles 431-13 à 431-17 et les infractions définies par les articles 434-6 et 441-2 à 441-5 ;
4° Les infractions en matière d’armes, de produits explosifs ou de matières nucléaires … ;
5° Le recel du produit de l’une des infractions prévues aux 1° à 4° ci-dessus ;
6° Les infractions de blanchiment prévues au chapitre IV du titre II du livre III du présent code ;
7° Les délits d’initié prévus à l’article L. 465-1 du code monétaire et financier
 
Article 421-2-6
I.-Constitue un acte de terrorisme le fait de préparer la commission d’une des infractions mentionnées au II, dès lors que la préparation de ladite infraction est intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur et qu’elle est caractérisée par :

1° Le fait de détenir, de rechercher, de se procurer ou de fabriquer des objets ou des substances de nature à créer un danger pour autrui ;

2° Et l’un des autres faits matériels suivants :

a) Recueillir des renseignements sur des lieux ou des personnes permettant de mener une action dans ces lieux ou de porter atteinte à ces personnes ou exercer une surveillance sur ces lieux ou ces personnes ;

b) S’entraîner ou se former au maniement des armes ou à toute forme de combat, à la fabrication ou à l’utilisation de substances explosives, incendiaires, nucléaires, radiologiques, biologiques ou chimiques ou au pilotage d’aéronefs ou à la conduite de navires ;

c) Consulter habituellement un ou plusieurs services de communication au public en ligne ou détenir des documents provoquant directement à la commission d’actes de terrorisme ou en faisant l’apologie ;

d) Avoir séjourné à l’étranger sur un théâtre d’opérations de groupements terroristes.

II.-Le I s’applique à la préparation de la commission des infractions suivantes :

1° Soit un des actes de terrorisme mentionnés au 1° de l’article 421-1 ;

2° Soit un des actes de terrorisme mentionnés au 2° du même article 421-1, lorsque l’acte préparé consiste en des destructions, dégradations ou détériorations par substances explosives ou incendiaires devant être réalisées dans des circonstances de temps ou de lieu susceptibles d’entraîner des atteintes à l’intégrité physique d’une ou plusieurs personnes ;

3° Soit un des actes de terrorisme mentionnés à l’article 421-2, lorsque l’acte préparé est susceptible d’entraîner des atteintes à l’intégrité physique d’une ou plusieurs personnes.

Le fait qu’il n’y ait pas de lien visible entre chacune des attaques recensées n’en fait pas des actes « isolés » d’individus « déséquilibrés ». Leur déséquilibre les a certainement poussé vers la conversion musulmane et l’endoctrinement islamique djihadiste. Cependant, celà n’excuse ni n’exonère les individus, qui doivent être traités pour ce qu’ils sont: Des terroristes au regard de la loi (et des hommes).

Et s’ils sont de nationalité française, des traitres à leur patrie.

Tous actes encourant les peines suivantes:

– Pour intelligence avec une puissance étrangère: (DAECH se donnant pour un Etat)

Article 411-4 du Code Pénal
Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d’amende.

– Pour attentat ou complot

Article 412-1 C.Pénal – L’attentat
Constitue un attentat le fait de commettre un ou plusieurs actes de violence de nature à mettre en péril les institutions de la République ou à porter atteinte à l’intégrité du territoire national.
L’attentat est puni de trente ans de détention criminelle et de 450 000 euros d’amende.
Les peines sont portées à la détention criminelle à perpétuité et à 750 000 euros d’amende lorsque l’attentat est commis par une personne dépositaire de l’autorité publique.
Les deux premiers alinéas de l’article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables à l’infraction prévue au présent article.
 
Article 412-2 C. Pénal – le Complot
Constitue un complot la résolution arrêtée entre plusieurs personnes de commettre un attentat lorsque cette résolution est concrétisée par un ou plusieurs actes matériels.
Le complot est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.

– Pour acte de terrorisme :

Article 421-2-5 C. Pénal

Le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende
 
 Ces précisions étant rappellées, il me semble indispensable que les médias appellent un terroriste un terroriste, et non un sauvageon ou une victime du système… Et que le gouvernement prenne la mesure des risques dans laquelle notre civilisation évolue désormais.
 
Ariel DAHAN
pour 2Kismokon

Apologie du crime, de la violence et de la haîne raciale au « Jeu de Paume » : Intolérable bienveillance de l’Etat français!

Apologie du crime, de la violence et de la haîne raciale au « Jeu de Paume » : Intolérable bienveillance de l’Etat français!

La Galerie Nationale du Jeu de Paume héberge une exposition faisant l'appologie du crime racial et du terrorisme

La Galerie Nationale du Jeu de Paume héberge une exposition faisant l’appologie du crime racial et du terrorisme!

Liberté d’expression et licence artistique :
L’art bénéficie d’un privilège rare en ce monde : celui de la « licence artistique » qui permet à l’artiste de s’affranchir de nombre de bienséances

S’ajoute à cela la liberté de conscience et la liberté d’expression, qui autorise de soutenir à peu près toutes les idées, tous les thèmes, pourvus qu’ils ne violent pas l’ordre public français.

 

Au nom de cet ordre public, quelques rares exceptions à la liberté de conscience et à la liberté de d’expression ont été imposées, telles que la pornographie, l’incitation à la violence, l’incitation à la pédophilie, l’incitation à la haine raciale, ou l’apologie de certains mouvements idéologiques (nazisme, terrorisme notamment).

Détournement :
Au nom de cette liberté d’expression, les journalistes réputés humoristiques, de mouvance souvent d’ultra-gauche, se complaisent à harceler les religions de tout bord. Avec les conséquences que l’on connaît lorsque, au lieu de Marx, de Moïse ou de Jésus, c’est un autre barbu du nom de Mahommet qui est pris pour cible: émeutes raciales dans les rues, incendie des locaux de Charlie-Hebdo… le tout sans aucune réaction de l’Etat, si ce n’est des borborygmes de couardise politique majeure.

2Kismokton!

Mais au nom de cette liberté d’expression, les représentants des religions catholiques qui souhaitent réagir à ce qu’ils considèrent être le viol de leur conscience religieuse lorsqu’on leur présente le Christ compissé, la Vierge prostituée ou d’autres thèmes éminément blasphématoires, se font renvoyer dans les cordes par la justice et la préfecture, qui estiment que la liberté de conscience s’impose et permet de moquer ou dénigrer un comportement religieux.

La Mémoire courte:
Et au nom de cette liberté d’expression, la Galerie du Jeu de Paume présente une exposition qui fait ouvertement l’apologie du terrorisme antisémite! Et personne n’y trouve rien à redire, hormis l’Association des Victimes du Terrorisme (la France, rappelons-le, a été durement touchée par le terrorisme islamique, sur son territoire et hors de son territoire). Attentat de la Rue des Roziers, Attentat du Lycée Carnot, Attentat du RER St Michel, Attentats divers qui ont tué, mutilé et traumatisé notre lot de ressortissants français. La France a toujours eu, concernant la défense de ses intérêts, la mémoire terriblement courte!

 Corpus Delictus : L’exposition « DEATH »
Cette exposition, présentée au Jeu de Paume depuis le 1er juillet 2013 et jusqu’au 1er  septembre 2013 (soit visible par tous les touristes venant à Paris cet été) Son pitch:

Death, dernière série en date d’Ahlam Shibli, spécialement conçue pour cette rétrospective, montre comment la société palestinienne préserve la présence des « martyrs », selon le terme employé par l’artiste. Cette série témoigne d’une vaste représentation des absents au travers de photographies, de posters, de tombes et de graffitis exhibés comme une forme de résistance.

 De quoi s’agit-il? Ni plus ni moins que de photographies prises in-situ, dans les foyers des terroristes palestiniens, après qu’ils aient réalisé leur forfait martyrisateur et accédé à la béatitude des 60 vierges par l’envol en multiples fragments de leurs corps transformés en bombe humaine, explosant au hasard dans une foule, visant spécifiquement des cibles civiles, tuant et mutilant des enfants, des femmes, des vieillards, et ne visant à aucun moment des cibles militaires!

Voici ces « martyrs » qui s’affichent aujourd’hui au Jeu de Paume! Ce ne sont pas des combattants pour leurs droits civils ou religieux. Ce sont des terroristes, au sens que retient le Droit International Public: Des combattants irréguliers, financés par des organisations terroristes, qui visent à « terroriser » des populations civiles par des attentats non-ciblés, aléatoires, rendant la vie civile impossible.

Ces terroristes, les activistes palestiniens les ont renommes « martyrs », faisant injure par la même occasion à tous les martyrs juifs et chrétiens qui ont accepté la souffrance qui leur a été imposée par l’autorité comme preuve de leur foi.

Voici le résultat de l’apologie du terrorisme : des victimes civiles, des enfants mutilés…

Or, ces terroristes (je ne peux me résoudre à les appeler « martyrs » – martyrs de quoi si ce n’est d’eux-mêmes?), alors même qu’ils devraient être conspués, pour ce qu’ils ont participé à l’agravation de la guerre entre deux peuples, pour ce qu’ils ont entraîné dans leur mort explosive des enfants innocents, des passants innocents, … ont montré qu’ils étaient plus motivés par la destruction de l’autre que par la préservation de leurs droits et de leurs intérêts.

Il est inconcevable qu’on puisse encore, en 2013, en France, faire l’appologie de tels actes, en mettant en scène des terroristes qui sont honorés dans leurs familles, dans leur société, post-mortem.

Cette mise en scène participe d’une évidente appologie de la violence, et de la haîne raciale. Car ne nous y trompons pas : les martyrs présentés ici, ce ne sont pas les moines de Tehédine, ni les nourrissons israéliens égorgés dans leurs sommeils. Non! Ce sont les auteurs de ces violences. Ces faux martyrs ne sont morts que pour tuer des juifs. Et ils n’ont visés ces juifs que pour la raison qu’ils étaient juifs. Et pour aucune autre raison. Leur combat n’est pas militaire. Ils ne se sont pas attaqués à une place militaire, ni à un objectif militaire, mais exclusivement à un objectif civil!

Pouvez-vous imaginer un jour de trouver un côté artistique à une exposition mettant en scène les bourreaux du génocide rwandais? Et pourtant c’est ce qui se fait au Musée du Jeu de Paume pour les terroristes palestiniens, bourreaux des juifs d’Israël et du monde entier.

2Kismokton!

Responsables et coupables : La conservatrice du Musée du Jeu de Paume, et les commissaires de l’exposition, MM. Carles Guerra, Marta Gili, João Fernandes et Isabel Sousa Braga, participent directement de ce délit d’incitation à la violente, d’appologie du crime de guerre, et d’incitation à la haine raciale.
Il est tant que les responsables paient. Et que justice passe;

Que cette exposition ordurière soit interdite, et leurs organisateurs condamnés dans la rigueur de la loi.

J’appelle tous les responsables politiques, tous les responsables administratifs ayant un pouvoir dans ce dossier, et tous les procureurs si prompts à s’indigner habituellement, à se saisir de cette honte pour la France qu’est devenu le Musée du Jeu de Paume, et à réclamer des sanctions, administratives, civiles et pénales contre les impétrants.

2Kismokton? pas de moi cette fois!

Algérie : une politique de libération des otages en-dessous de tout critère humain!

Algérie : une politique de libération des otages en-dessous de tout critère humain!

Avec une rapidité étonnante depuis l’annonce de la prise d’otages d’In Amenas, qui pourrait faire croire que l’attaque était attendue,l’Algérie n’a pas tardé à intervenir pour libérer les otages aux mains de l’AQMI, sur l’usine gazière de In Amenas.

Un nombre de victime très contesté : On ignore encore le nombre d’otages tués à l’occasion de l’intervention de l’armée algérienne. Mais aux 23 otages victimes officiels semble devoir s’ajouter le chiffre de 25 otages recensés après les combats par le directeur de l’Usine.

Déroulement des opérations: La première intervention s’est passée jeudi, alors que l’armée algérienne s’attaquait à un convoi de 5 voitures qui déplaçait une partie des otages. L’attaque fut marquante de brutalité : les hélicoptères lourds ont bombardé 4 des 5 véhicules qui ont été intégralement détruits, anéantissant sans distinction otages et terroristes. Le 5ème véhicule n’a pas été attaqué, ce qui a permis à au moins un otage irlandais de s’en sortir.  (Stephen McFaul)

Arme lourde et hélicoptère de combat contre 5 jeeps qui s’enfuient! Pas précisemment le type d’intervention proportionné!!! L’Algérie a fait le choix – volontaire – de sacrifier les otages pour marquer l’opinion publique et affirmer que les terroristes n’ont aucune chance de négociation. En temps de guerre, celà s’appellerait un crime de guerre!

Le deuxième temps a consisté à prendre d’assaut l’usine gazière. En dépit du fait que les otages ont été dit porteurs de ceintures explosives.

Un débat sur le nombre de victimes otages va très probablement avoir lieu, compte tenu des informations contradictoires sur le nombre de victimes réelles, les chiffres officiels étant différents de ceux rapportés par les otages.

Mais les ministres français viennent affirmer la main sur le coeur que l’Algérie étant un pays souverain, ils n’ont aucune raison d’intervenir, pour ne pas donner dans le régistre néocolonialiste! Mieux! Contre tout le concert des nations qui s’est ému de voir leurs ressortissants sacrifiés sur l’autel de la politique intérieure algérienne, le Président Hollande et ses ministres sont venu affirmer que ce comportement insensé et inhumain était le seul possible!

2kismokton!

Jamais la guerre contre le terrorisme n’a autorisé le moindre pays à sacrifier volontairement les otages ou les populations civiles!

Jamais aucun autre pays (hormis la Russie du temps de l’ex-URSS au Liban) ne s’est autorisé un tel mépris de la vie des otages.

Qu’aurait-on entendu si, plutôt qu’en Algérie, au milieu du Sahara, cet événement avait eu lieu entre Israël et Gaza? Pour certains, la lutte contre le terrorisme autorise toutes les politiques répressives, et l’Algérie a largement démontré sa capacité à instrumentaliser le terrorisme islamique pour renforcer son pouvoir. Pour d’autres, la lutte contre le terrorisme est considérée comme un recours illégitime à la force, et le concert des nations s’époumone en exhortations à la modération.
Quelle modération? Celle dont fit preuve l’Algérie?

2kismokton!