Gvt Ayrault 1.1 le remaniement ministériel de la mort qui tue

A l’occasion du microremaniement ministériel consécutif à la fin des législatives (ouf! on va commencer à travailler) on en découvre de belles:

Les NOUVEAUX POSTES créés, tout neuf tout beau

Ministre Délégué à la Formation Professionnel : Thierry Repentin
C’eut été dommage que le Ministre du Travail se tape tout le boulot!
Je sens que ça va être simple de gérer les cumuls de tutelle entre les questions qui relèvent de la formation professionnelle, et celles qui relèvent du travail et du travailleur en formation professionnelle. On va bien se marrer. Merci Ayrault!
Quel dommage qu’on nomme – tradition d’incompétence bien française – un spécialiste des questions du logement pour s’occuper de la formation professionnelle. Mais après-tout, pourquoi un ministre serait-il compétent?

Ministre délégué à la Décentralisation: Anne Marie Escoffier
    Là, on marche carrément sur la tête. Le Gouvernement Ayrault, qui prône la retraite à 60 ans, récupère un ancien préfet, certainement très compétent, mais qui a très largement dépassé l’age de la retraite, ayant elle-même 69 ans.
Désolé Anne-Marie, mais ce n’est pas ton âge qui me choque. Juste la dissonnance entre le discours officiel de la gauche et ses pratiques.
Faites comme je dis. Arrêtez de travailler à 60 balais. Mais moi je travaille no-limite! L’histoire ne dit pas si Mme Escoffier est rémunérée, percevant déjà une retraite de haut-fonctionnaire et de sénateur! Au moins, pour une fois la compétence semble être au rendez-vous vu le CV!

Ministre délégué en charge de l’Agroalimentaire : Guillaume Garot
Ayrault 1.0 n’a pas du réaliser que la France a un monde agricole très important. Fô croir’ qu’l’a pas dû voté pour’lui, l’monde paysan! Que dire de lui? Rien. On l’connaît pô!

Ministre déléguée aux Français de l’étranger : Hélène Conway
Rien à dire de plus sur cette damme, bien compétente en apparence, et élue nationale des Français de l’étranger. Voir pour plus de remarques sur le poste :

Ministre du Commerce Extérieur: Nicole Bricq
Ben oui, Ayrault 1.0 avait oublié ce ministère. C’est balô. Surtout que c’est pas bien important le commerce extérieur par les temps qui courrent… Bien joué Ayrault! En tout cas elle semble mieux là qu’à l’écologie où on l’avait casée au chausse-pied.

LES CHANGEMENTS D’AFFECTATION

Ministre du Commerce Extérieur: Delphine Batho remplace Nicole Bricq
Delphine Batho, qui avait pourtant quelques compétences pour la fonction judiciaire, quitte le secrétariat d’état aux prisons, après que Christiane Taubira l’ait trop fatiguée. Christiane Taubira exerce donc le ministère toute seule comme une grande. Joie! Déjà qu’elle avait réussi à faire évader un détenu…

Ministre de la Francophonie : Yamina Benguigui
Rien à dire. Bonne réalisatrice, on peut affirmer qu’elle maîtrise la langue française. Mais au vu de ses succès d’audience, n’y a t’il pas un conflit d’intérêt quelque part? Un peu comme si Carla B. était nommée ministre des chansons ? Blague à part, si son succès de cinéaste profite à la francophonie qui s’en plaindrait? Pas moi.

Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme : Sylvia Pinet
Déjà que le père Ayrault ne voulait pas lui donner du « ministère » mais juste du Ministre Délégué dans son 1er gouvernement! Elle récupère un titre de ministre sans délégation donc sans tutelle.
Le seul problème c’est l’appellation, qui en dit long sur la vision que Ayrault/Hollande ont de la France: un pays où l’on fabrique deux ou trois bricoles à la main, qu’on vend à la sauvette aux touristes qui descendent du bus.
On est loin du « Redressement productif ». Mais que demander de plus à un gouvernement qui oublie son MInistre du Commerce Extérieur?