Scène de vie ancillaire d’une présidence « normale » de gauche.

Madame Valérie Trierweiler, notre tweeteuse préférée, a montré in-peto mais à la france entière sa conception d’une présidence « normale » sur le mode ancillaire. En faisant virer sa meilleure garde du corps. Source

Pourquoi? Sûrement pour un motif grave et sérieux, du style manquement aux règles de sécurité. Ou peut-être pour un problème de personnalité. Ou un regard en biais qui en dirait trop long?

Que nenni sire!
C’est simplement parce que cette idiote d’esclave mal dégourdie qui a été commise à la sécurité de sa « normale » personne se serait permis d’oublier de récupérer le sac à main de Tweetie qu’elle avait laissé derrière elle. Ben merde, quoi! C’est quand même pas à Mme de Tweetveiler de se coltiner son sac à main toute la journée. Surtout quand on sait ce qu’il y a dedans, et ce que ça pèse! Un âne mort. Elle a pas fait son boulot, la garce. Elle n’avait qu’à le ramasser et le porter. Elle est payée pour ça, flûte! Passe moi un peu de champagne st’eup!

Qu’on se le dise, « Normal », à partir de mai 2012, celà signifie donc esclavage, dans les rapports professionnels, côté Elysée. Je sens qu’on va bien se marrer pendant les 59 mois à venir…

2kismokton!

Si vous me permettez une minuscule remarque, je ferais simplement observer à la concubine du Préz’ qu’un garde du corps, ça ne ramasse pas les sacs à main. C’est formé à protéger la vie de la personne qu’il garde, et éventuellement à prendre une balle à sa place. Pas à subir ses caprices, ni à faire ses courses.

Dans quel monde « vuitton »! Merde, quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*