Les emplois fictifs de la mairie de Paris version Gauche – 1,2 M° euros

Fin de la campagne électorale oblige, je m’autorise un flashback sur la gestion de la Mairie de Paris sous la mandature de notre bon maire Delanoé. Flashback documenté par un rapport de l’Inspection Générale de la Ville de Paris datant de 2010 est phénoménal.

http://www.capital.fr/enquetes/derapages/l-incroyable-derive-financiere-de-la-mairie-de-paris-549730

On y trouve pêle-mêle des emplois fictifs (30 cadres permanents de la CGT, qui émargent à 1,2 millions d’euro / an depuis 8 ans, soit 10 millions perdus, plus que les emplois fictifs de Chirac…)

mais aussi

– des travaux pléthoriques, inutiles et gabégiques qui ne servent qu’à financer les entreprises de travaux publiques (travaux de la  PLace de Clichy, qui n’ont pas modifié la place et l’ont laissé à l’identique), bilan 7,5 M° d’euros perdus pour le contribuable parisien.
– Des destructions de stades destinés aux écoles du 16ème (Delanoé n’aime pas les écoles du 16ème) pour construire un stade de Rugby!
– Réaménagement ahurissant et dangereux du boulevard Magenta (23 millions d’euros),
– Reprofilage de la place de la République (17,5 millions prévus),
– transformation des voies sur berges destinée à isoler le centre de Paris de toute circulation automobile (40 millions),
– construction du tramway des Maréchaux, pour 61 millions d’euros/ kilomètre, et 74 millions pour le dernier tronçon prévu, record mondial

Soit un coût de l’ordre 2,5 milliards d’euros aux Parisiens

2kismokton!

Je comprends mieux pourquoi notre bon maire de Paris renonce à se représenter. Avec un tel bilan et des risques judiciaires aussi lourds que ceux du père Chirac, je serais déjà parti très loin…

Arrettons tout! Vite! Puisque « le changement c’est maintenant », hâtons le changement municipal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*