Le ministre des Français de l’Etranger. Normal?

En ces temps de disette, le Gouvernement Ayrault 1.0 qui était déjà bien lotti (34 ministres pairés, 17 hommes ayant les ministères régaliens, et 17 femmes se payant les ministères inutiles, sauf la très appréciée Taubira… ) a upgradé sa position, en passant à la version 1.1, qui pousse à 38 ministres tout aussi élégament appariés. (19 machos et 19 inutiles, sauf là encore Taubira).

« Normal »(c) ™ diriez-vous?

Après tout, en dépit de notre déficit abyssal, les exemples pléthoriques de réduction exemplaire des salaires (20 chefs d’entreprises publiques) justifient amplement qu’on se paye 4 ministères de mieux!

Et quels ministères:

Le ministère des Français de l’Etranger !
Waouh! que voilà un beau titre. Habituellement, le ministre des français de l’étranger, c’est … le ministre des Affaires Etrangères, qui exerce la tutelle sur les ambassadeurs et les consulats. Mais que nenni! Il fallait, comme à la belotte, faire une paire. Pour nommer un homme, nommons aussi une femme, et donnons lui un poste éminemment inutile. Voilà un ministre qui a autant d’attributions qu’un petit maire de province. Moins de 2 millions d’administrés.

Si je n’ai rien contre la sénatrice Hélène Conway, représentant des les Français de l’étranger, j’ai beaucoup contre la fonction inutile. Et je me rappelle qu’il n’y a pas un an, le PS avait largement conspué Sarkozy et Fillon pour avoir créé un Secrétariat d’Etat aux Français de l’Etranger.
On a cru entendre alors Benoit Hamon, évoquer un détournement de fonds publics à fins électoralistes. Une captation de voix indigne.

Mais c’est bien connu, les conneries faites par la droite n’en sont pas quand c’est la gauche qui les reprends.

2kismokton!

Celà me rappelle une camarade de fac (qui se reconnaîtra facilement) qui affirmait haut et fort que les gros mots, dans sa bouche, c’était pas vulgaire! Et mon cul!

Une réflexion au sujet de « Le ministre des Français de l’Etranger. Normal? »

  1. Ping : Gvt Ayrault 1.1 le remaniement ministériel de la mort qui tue | 2kismokton ? Ou le réveil d'un citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*