Hollande veut réformer l’ONU ! Tartarin à l’ONU ?

Notre président « normal » à nous, que le monde entier nous moque à grandes tapes sur les cuisses, vient de sortir une nouvelle hollanderie. Ou une tartarinade. Je ne sais plus…

A l’occasion de la conférence des ambassadeurs, le Président Hollande a évoqué la situation de la Syrie et en a tiré comme conclusion que le Conseil de sécurité de l’ONU aurait besoin d’une réforme!

Pour Hollande, le véto exprimé par la Russie et la Chine sur une résolution concernant la Syrie aurait fortement affaibli l’influence de l’ONU.

Fichtre! Le Schpounz découvrait Paris, et Hollande découvre l’ONU. A son âge, mieux vaut tard que jamais. Surtout à l’heure où la France prend la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU. Il aurait été logique qu’il se rencarde à l’avance sur les limites du fonctionnement institutionnel de cette belle assemblée. Mais il ne pouvait pas, le pauvre. Il avait piscine avec Val, à Bregançon… Ne pas oublier sa sédille, surtout!

Parce qu’enfin, qu’est-ce qu’il veut, Tartarin? Supprimer le droit de véto des 5 membres permanents du Conseil de Sécurité? Bonne nouvelle, c’est une décision qui doit être prise à l’unanimité des 5 membres permanent… Comme dirait Coluche, pour porter plainte contre la police, faut déjà se rendre au commissariat…

Et après avoir retiré le droit de véto, on fait comment? On vote à main levée? C’est donner la majorité absolue aux quelque 160 états musulmans qui votent déjà régulièrement toutes les résolutions haîneuses contre Israël, et qui n’ont pas levé le moindre petit orteil de pied pour aider leurs « frères » lybiens, égyptiens, … et maintenant syriens.
Sans doute parce qu’ils savent quelque chose qu’on ignore…

2kismokton? Vous je ne sais pas, mais moi j’ai comme une idée. S’il n’était pas aussi gentil, je dirais que le Président Hollande se moque de nous, son peuple, avec une constance assez « tranquille », depuis son élection!

Car tout de même, ce n’est pas bien compliqué de comprendre pourquoi la Russie s’oppose à toute résolution visant la Syrie, après ce qu’on a fait en Lybie. Surtout lorsqu’on sait que la Syrie et l’Iran sont géographiquement proches de la Russie… qui a déjà du mal à gérer l’extrémisme islamique dans son propre pays.

Par ailleurs, rien n’indique que l’Occident a raison de soutenir la « rébellion » syrienne contre le gouvernement. La sympathie judéo-chrétienne pour la partie faible d’un conflit a ses limites. Il serait temps qu’on prenne le temps de comprendre le conflit syrien. Et de comprendre qui y fait quoi. Notamment quel est le rôle des Frères Musulmans, qui mettent la région à feu et à sang depuis 2009.

M. Hollande a appelé l’opposition syrienne à constituer un gouvernement provisoire que la France reconnaîtra dès qu’il aura été formé.  Pourquoi pas. C’est gratuit, et ça ne mange pas de pain.

C’est surtout une gesticulation socialiste de plus pour occuper la scène médiatique sans rien faire. L’inverse de l’autre, le précédent président, vous savez, Nicolas Sarkozy, le nerveux qui touchait à tout.
Là, notre président à nous qu’on a, il touche à rien et il fait rien. Comme ça, peut pas s’planter, le François. Et personne lui r’prochera rien à l’apéro!

Santé!

Pour partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*